Le caroubier (akharoub)

Publié le par tiguert

La demande des produits du caroubier au niveau mondial est de plus en plus grande.

Certains l’appellent « kharoub », d’autres « tikid », mais la plupart ignorent les vertus de ce fruit qui prend la forme d’une gousse aplatie de 12 à 20 cm. Le caroubier, l’arbre qui donne le kharoub, présente un grand intérêt socioéconomique et de nombreuses potentialités favorables au développement rural et à l’économie de montagne.
La culture du caroubier, qui ne demande ni irrigation ni d'importants frais, peut générer un bénéfice appréciable par arbre, appelant à prévoir des mesures incitatives pour la promotion de cette filière à forte valeur ajouté dans la région du Sahel.
Parmi les bienfaits du caroubier, on peut citer les utilisations médicales pour le traitement de certaines maladies et infections, ainsi que les utilisations industrielles dans plusieurs domaines (agro-alimentaire, cosmétique et industrie pharmaceutique).

Les potentialités économiques de cet arbre fruitier, dont la demande mondiale est estimée à 60.000 tonnes par an, alors que la production mondiale se situe à environ 35.000 tonnes annuellement.  Le Maroc occupe la 2ème place au niveau international après l'Espagne avec une production de 10.000 tonnes par an.

Grâce à sa teneur élevée en fibres exerçant un effet régulateur sur la fonction intestinale, la caroube est utilisée dans les cas de diarrhée ou de constipation chez les enfants. Elle est alors administrée sous forme de préparation instantanée, comme un chocolat chaud.

La caroube est un aliment tout à fait naturel et non modifié qui vaut la peine qu'on lui donne sa chance au moins en l'essayant une fois!

Commenter cet article